0032 2 669 52 52  -  Nos experts sont à votre écoute

Biofa - Peinture murale Primasol 3026 mat

Peinture murale sans solvant, diluable à l’eau et comportant un liant naturel à base de fécule de pomme de terre. Cette peinture mate, couvrante et respirante se distingue par sa vitesse de séchage, sa perméabilité satisfaisante à la diffusion ainsi que par sa résistance au lavage et à l’abrasion conforme à la norme DIN EN 13300 classe 2 ; rapport de contraste / pouvoir couvrant classe 2 à raison de 6,5m²/l.  Ce produit est adapté aux subjectiles stables en intérieur. Exemples : enduits, béton, béton cellulaire, panneaux en placoplâtre, panneaux en fibres de cellulose, papiers balle d’avoine. Ce produit se prête également à la rénovation d’anciennes peintures à dispersion pour autant qu’elles soient propres et stables. Ce produit s’utilise également comme couche de fond avant l’exécution de peintures au glacis au moyen de lasures murales BIOFA.

Réf.: PRIOL3026
Nom du produit Prix Quantité
Biofa Primasol Velouté Blanc 1l
17,70 €

22,12 € ( -20% )

+-
Disponibilité : En Stock
Biofa Primasol Velouté Blanc 4l
14,72 € /L

73,59 € ( -20% )

(soit 58,87 € pour 4 litres)
+-
Disponibilité : En Stock
Biofa Primasol Velouté Blanc 10l
13,04 € /L

162,96 € ( -20% )

(soit 130,37 € pour 10 litres)
+-
Disponibilité : Généralement de Stock

* Champs obligatoires

Ce produit existe en différents coloris. Besoin d'aide pour sélectionner votre couleur ? Plus d'informations ici !

Description

Détails

1. Prétraitement

Le subjectile doit être sec, propre et stable. Éliminer les anciennes peintures à la chaux
ou à la colle. Éliminer ou décaper les couches de laque et de peinture au latex ou à l’huile. Traiter au fixatif Universel 1440 les subjectiles friables ou absorbants. Les subjectiles peu absorbants sont susceptibles d’être préalablement revêtus d’une couche  de peinture murale BIOFA 3026 blanche diluée (à l’eau, dilution max. : 100 %). N’envisager le traitement d’un béton frais ou bien d’un enduit à la chaux ou au ciment qu’au bout de six semaines au minimum. En ce qui concerne le prétraitement d’autres subjectiles, il convient de respecter le tableau inséré à la page 3.

S’agissant des surfaces détapissées, il convient de leur faire subir un ponçage léger (grain 60 à 100) et un dépoussiérage poussé (balayage ou passage à l’aspirateur, puis coup d’éponge humide) ou un nettoyage consciencieux à la brosse et à l’eau chaude. Au terme d’une période de séchage de 24 heures, il convient de traiter les subjectiles au fixatif Universel 1440. Les résidus de colle de tapissier sont susceptibles de causer des problèmes d’adhérence.

Remarque importante : Lors de l’application, sur les différents subjectiles, de peintures en phase aqueuse à pores ouverts, certaines substances telles que la lignine, la nicotine ou la rouille ainsi que divers sels et l’humidité sont susceptibles de provoquer des perforations, des décolorations ou des écarts chromatiques.

C’est pourquoi il convient de s’assurer impérativement de la compatibilité du subjectile et de procéder à des essais préalables (zones échantillon). Il faut être attentif aux COV !

2. Couche de fond

Bien remuer la peinture avant de l’appliquer à la brosse, au rouleau ou au pistolet airless (buse de pulvérisation 0,53 mm, pression de pulvérisation 200 bars). La 1e couche est susceptible d’être additionnée de 5 % d’eau environ.

Important : Il faut veiller à une application saturée et régulière de la peinture ! À proximité des bords et le long de ceux-ci, il convient de travailler humide sur humide ! Se servir uniquement de rouleaux tendres, capables d’absorber une quantité suffisante de peinture ! Il convient de procéder à un essai préalable ! S’abstenir d’appliquer ce produit à des températures inférieures à 12 °C. 

3. Couche de finition

Appliquer au besoin une seconde couche de peinture PRIMASOL blanche mate. Il faut veiller à ce que le rouleau soit toujours chargé d’une quantité suffisante de peinture. 

4. Nettoyage des outils

Laver les outils à l’eau à l’aide du nettoie-brosses BIOFA 0600, immédiatement après usage.  

Séchage

Peinture sèche et recouvrable au bout de 12 heures. La durée de séchage de toute couche de glacis ultérieure s’élève à 24 heures (20 °C / taux d’humidité relative de l’ordre de 50 à 55 %). En présence de subjectiles faiblement ou non absorbants, la durée de séchage après l’exécution d’une couche de glacis est susceptible d’augmenter un tant soit peu. Il convient de procéder à l’exécution d’une couche d’essai !

Composants

Eau, craie, dioxyde de titane, liant à base de fécule de pomme de terre, pigments colorants en fonction de la teinte, mica, alumine, bentonite, agent mouillant, agent antimoussant.
Conservation : Méthylisothiazolinone et benzisothiazolinone. 

Consommation / rendement par couche

140 à 160 ml/m² ou 6 à 7 m²/l, ce rendement dépendant dans une large mesure de l’état et de la porosité du subjectile. La couche d’essai permet de déterminer la consommation précise de peinture. 

Entreposage

Au frais, au sec, à l’abri du gel et dans des bidons hermétiquement fermés. Se servir rapidement des bidons entamés. La durée de conservation des bidons non entamés est égale ou supérieure à un an.


Détails

Marques Biofa
Application Rouleau